Au regard de tous les éléments trouvés (voir l'article complet ici), nous avons été en capacité de réinterpréter une partie du quadrille des Abeilles de 1863. Le reconstruire tel qu’il fut est impossible en raison de l’absence d’éléments suffisants ; ne serait-ce que par l’absence de description précise de la chorégraphie. Toutefois, la ligne de travail était d’intégrer impérativement tous les éléments chorégraphiques, musicaux et scénographiques dont nous disposions.